Domaine familial et fabrication artisanale de vins fins à partir de fruits cultivés à 100% au cœur de la vallée de Yakima.

États-Unis

Airfield Estates Winery

L’histoire d’Airfield Estates remonte à 1907, lorsque son fondateur H. Lloyd Miller s’installe à Sunnyside, dans l’État de Washington. En tant qu’entrepreneur et homme d’affaires, H. Lloyd était principalement engagé dans l’achat et la vente de propriétés agricoles. En 1920, il acquiert le site où se trouve aujourd’hui le vignoble. À cette époque, la propriété n’avait pas accès à l’eau irriguée. Au fil du temps, H. Lloyd a joué un rôle déterminant dans l’apport d’eau irriguée dans les régions les plus élevées de la vallée de Yakima. Après avoir rencontré le président Roosevelt, il obtient son soutien politique pour financer le projet du canal de Roza. En 1941, H. Lloyd loue une partie de la propriété familiale à Olympia Air Transport Corporation, pour y construire une école de pilotage pour des centaines de pilotes de l’Army Air Corps au cours de la Seconde Guerre mondiale. La base aérienne ferme ses portes en 1944 et, en 1946, les immeubles sont vendus aux enchères à H. Lloyd Miller pour 1 $. Cela a marqué le début de Airport Ranch. H. Lloyd a converti le site de la base aérienne en siège de sa ferme. Peu de temps après, la propriété a eu accès à l’eau irriguée. Et Airport Ranch s’est diversifié avec du bétail, des porcs, de la luzerne, des asperges, des pommes de terre, des oignons et de l’avoine. Les débuts du vignoble ont pris forme lorsque Don Miller s’est intéressé à la culture du raisin de cuve. En 1967, Don achète alors 3 cépages : du riesling, du gewürztraminer et du cabernet sauvignon. Il les plante au printemps suivant pour voir ce qui pousserait le mieux avec le climat et le sol du ranch. Mike Miller, son fils rejoint la ferme familiale en 1974. Il s’implique dans la production de raisins de cuve, en transformant la ferme pour ce qu’elle est aujourd’hui : 830 acres de raisins de cuve et 350 acres de raisins à jus Concord. Les raisins de cuve sont vendus exclusivement à d’autres établissements vinicoles jusqu’en 2005, date à laquelle Mike fonde Airfield Estates Winery.